Ecrivain en herbe

Bienvenue

LE CHEVAL DE BOIS

LE CHEVAL DE BOIS Les coups de pieds dans les flancs, je connaisEt je subis sans broncher, car au sol je suis cloué ;On tire sur ma crinière, on crie dans mes oreilles,Et du Lundi au Dimanche, chaque jour c’est parei...

LA VIE 1967

LA VIE, DITES  MOI? CA SERT A QUOI? AVANT QUE D EN PLEURER AVANT QUE   D EN CREVER RIEN QU UNE FOIS FAITES MOI CROIRE A N IMPORTE QUOI  CAR J 'AURAIS VOULU DANS UN  RÊVE FOU CET AMOUR ABSOLU UN JO...

La mutilation

Partout dans le monde, dans chaque groupe, chaque classe, chaque établissement quelqu'un souffre, quelqu’un pleure dans son coin. Et elle n'ose pas parler, elle se referme sur elle-même. Il ne lui reste plus qu'une seu...

La chaise

Je suis assise là, sur cette chaise usée de ma présence. Je regarde au loing l'horizon, une belle ligne droite sans défaut et puis je me demande si quelqu'un me vois, si quelqu'un me contemple comme moi je con...

L'espoir Vietnamien

- Viens ici près de moi ma chérie, appela mon père depuis son confortable fauteuil en cuir noir tout juste acheté durant cette journée de 1974.     Il l'avait repéré d...