Ecrivain en herbe

La mutilation

Partout dans le monde, dans chaque groupe, chaque classe, chaque établissement quelqu'un souffre, quelqu’un pleure dans son coin. Et elle n'ose pas parler, elle se referme sur elle-même. Il ne lui reste plus qu'une seule solution pour ne pas vraiment craqué. Cette solution n'est pas la meilleur, mais la pire.

C'est l'automutilation, à chaque occasion elle sort sa lame de rasoir elle ouvre sa peau. Elle saigne. Elle pleure.

La solitude prend possession de son corps. La douleur est présente la honte encore plus. Elle a beau se dire que c'est la dernière fois, mais entre nous c'est loin d'être la dernière.

Elle va se refermer sur elle-même, elle sera seule avec ses cauchemars.
Et pour finir un jour, elle ira beaucoup trop loin. Ce sera une veine principale qui sera coupée, il y aura une crise de panique et personne pour l'aider. Elle se videra de son sang. Elle va s's'étendre au sol.
Et maintenant elle va rejoindre les anges. Jamais plus elle ne sera seule.