Ecrivain en herbe

Découverte

Hier, je me suis baladée dans un jardin magique et totalement dépourvu de sens. Pas de plafond, pas de sol. La lumière que fait le soleil illumine le jardin, sans avoir de source particulière. Les odeurs qui émanent de ce jardin sont aussi diversent et odorentes, que l'on a l'impression de s'être transformer en canidé. Les plantes ne sont pas que vertes. Les fleurs ne sont pas que belles. Les insectes ne sont pas que petits.

La magie de ce jardin, c'est que l'on peu s'y promener sans avoir à s'y déplacer. Il est partout. Il est grand. Voir infini. Sa superficie est sans limite. La diversitée des plantes y est tellement grande que personne ne pourrait toutes les ressencer.

La magie de ce jardin, c'est d'y voir des fleurs, avec des couleurs que l'on n'a jamais vu au paravent. Je ne vous parle pas des mélanges de gris et bleu à la fois, non.. Elles n'existent nul part ailleurs.

La magie de ce jardin, c'est que l'on peu trouver l'odeur de barbe à papa à la base d'une tige et odeur de chien mouillé vers la fleur. Que l'on peu sentir la douceur d'une plante et le piquant de l'autre voisine.

 

Le plus beau, c'est qu'il n'existe que dans ma tête. Et que moi seule peu m'y rendre.