Ecrivain en herbe

le poète et la schizophrène 3

Marie avait préparé un joli cocktail qu'ils prirent ensemble dans des mouvements frénétiques, un tas de neuroleptiques avec de l'armagnac. Complétement défoncés, ils finirent leur course dans l'appartement de Marie.

Au petit matin, quand Mohamed découvrit le visage de Marie, il fut à peine impressionné non par la beauté du visage mais par sa singularité. Marie avait un visage nettement coupé en deux. Une moitié dont la beauté était incontestable, et une moitié figée,  une paralysie faciale monstrueuse qui semblait annuler l'humanité de l'autre partie.

L'histoire de Marie est incroyable. Elle revient d'entre les morts. A vingt quatre ans les médecins, lors de sa deuxième grossesse découvrent une tumeur au sein gauche. Chimiothérapie, ablation du sein gauche, prothèse, système lymphatique supprimé, muscle cardiaque amoindri, avc, paralysie faciale, début d'aliénation mentale. Si le visage de Marie est repoussant, sa volonté de vivre force le respect