Ecrivain en herbe

Le poète et la schizophrène 13

Marie avait pris rendez-vous avec un chirurgien spécialiste dans la réparation esthétique. Au bout d'un mois, les effets l'avaient transformé en princesse. L'implant d'une nouvelle prothèse mammaire, le côté gauche de son visage déviant et paralysé corrigé à coups de bistouri et de greffes s'était revivifié. Du haut de ses un mètre soixante quinze, avec sa belle chevelure blonde , ses yeux bleus, son beau visage harmonieux, son corps de mannequin, Marie se lança dans des achats effrénés de fringues, de bijoux, de soins esthétiques.

Mohamed eut le droit à des implants dentaires.

Ils décidèrent de visiter les capitales européennes dans leur nouvelle peau. Mohamed avait décidé en accord avec Marie de se rendre dans chaque capitale européenne dans un lieu où un grand poète avait laissé une trace. Quant à Marie, elle voulait faire l'amour dans chaque musée visité.