Ecrivain en herbe

le poète et la schizophrène 25

Marie et Mohamed reprirent goût à la vie. Leur complicité devint plus forte. Les rires, l'amour, la nourriture saine, scandaient leurs journées. Ils occupaient leurs loisirs à assister à un spectacle de cirque, à écouter de la musique ethnique, à chiner dans les brocantes, à cueillir des fruits et légumes dans des fermes biologiques, à assister à des conférences thématiques, à participer à des débats philosophiques.